Le centre nord de l'île

Cliquez sur une image pour afficher le diaporama

Centre nord de l ile 1

Saint Joseph -1-

            Saint Joseph est un gros bourg tranquille avec quelques monuments à voir, mais rien d'autre de bien extraordinaire ici.

            - L'église de Saint-Joseph construite de 1874 à 1892, mais elle ne revêt son aspect actuel que vers 1930 où deux tours lui ont été ajoutées. Un panneau annonce que c'est "une réplique de la cathédrale de Paris", bien qu'elle soit très jolie avec sa charpente en bois et ses vitraux intégrant la religion mais aussi la végétation de l'île (très peu de photos car une cérémonie était en cours) c'est vrai que l'on peut retrouver quelques traits de ressemblance, mais Paris étant à 6853 kms de Saint Joseph je me permets de mettre une photo de Notre Dame de Paris pour comparaison.

                                  Img 1278 060806 france paris notre dame Img 1281 Img 1282

            - Lui faisant face, le monument aux morts, ainsi que la tour du jubilé faite de pierre.

                                                   Img 1280 copie Img 1280 Img 1289

           - Mais nous avons craqué (nous l'avons même fait deux fois) pour la ballade à Cœur Bouliki, pour les amoureux de la nature et des découvertes c'est un endroit idéal. C’est un site naturel qui a été aménagé en 1983, situé sur la commune de Saint Joseph. Emprunter le chemin communal dit de Bahuaut, plusieurs passages à gué pour accéder au site alors en cas d'orage ou de fortes pluies il est préférable de s'abstenir, cette petite route est très sympathique, ouvrez grand les yeux, il y a tant de choses à découvrir, fleurs, faune, végétation, etc. Puis stationnez sur l'un des parkings aménagés, une belle aire de pique-nique, un beau coin de ballade également aménagé, puis une route, fermée par une barrière (cette route est réservée aux service de maintenance) là vous entrez au cœur de la forêt tropicale, fin décembre l'hivernage se termine, la végétation explose, les fleurs sortent, cette ballade est un pur régal. Si vous la prolongez, à pieds bien sûr, cette petite route rejoint la rivière l'Alma à l'endroit du petit pont de l'Alma sur la route de la trace. 

            Cette promenade est bien trop jolie pour ne la résumer qu'avec 2 ou 3 photos, alors regardez ce diaporama

Jardins de Balata -2-

            Le jardin de Balata, sur les hauteurs de Fort de France, la réouverture au public a lieu en 2011. Notre précédente visite dans ce magnifique parc remonte donc à 2008. Hé oui, même un mois en Martinique, nous n'avons pas eu le temps d'y retourner cette année. (Les quelques photos sont de 2008) Son ouverture au public en 1986 mais les travaux avaient commencés en 1982/ 1983. Puis fermé en 2011 pour de nouveaux aménagements. C'est généralement notre visite du dernier jour, cette année, nos problèmes d'embarquement nous ont un peu perturbés. Promis le prochain voyage ce sera l'une de nos premières visites.

            Tout comme le jardin de Balata, nous sommes passés à coté de l'église de Balata qui domine la baie de Fort de France. (Les quelques photos sont de 2012)

                  Fort de franceeglise de balata 1 Fort de franceeglise de balata 2 Fort de franceeglise de balata 4 Fort de franceeglise de balata 3

La route de la trace -3-

            Une des plus jolies routes touristiques de l'île (RN3), elle relie Fort de France au Morne Rouge (la RN3 continue jusqu'à la côte atlantique en passant par Ajoupa Bouillon). Elle traverse donc le parc national de la Martinique. Une partie a été construite par les Jésuites au XVIII ͤ siècle pour contourner les pitons du Carbet. Partant de cette RN3 peu après l'embranchement vers Fond St Denis (* voir ci après) et Morne des Esses (fermée lors de notre passage décembre 2015) la trace des Jésuites, ballade à faire à pieds.

            Cette route de la trace est tout simplement superbe, la végétation y est spectaculaire avec ses arbres et ses fougères géants, ses bambous, ses fleurs. Et puis ce passage sur le pont de l'Alma qui enjambe la rivière. A cet endroit, un parking et un sentier de découverte en forêt avec de nombreuses explications sur la végétation. 

 Route de la trace 1 Route de la trace 2 Route de la trace 6 Route de la trace 3 Route de la trace 5 Route de la trace 4

Fond St Denis -4-

            Fonds-Saint-Denis est une commune sur les hauteurs de Saint Pierre qui a vu le jour en 1888. Le village est à l'origine un quartier de Saint Pierre, il se dit que le premier moulin à vent de la Martinique fût installé sur cette commune. De jolis panoramas sur la mer des Caraïbes de ce village qui est assez agréable, accueillant et très fleuri. Une grande place avec un monument aux morts, tout en couleur, au milieu d'un joli parterre de fleurs, cette place est bordée de fleurs principalement les "Couronnes de Mariées" très fines mais aussi lieu de rencontre des nombreux colibris.

                  5 fond st denis 1 5 fond st denis 2 5 fond st denis 4 Img 1679

                                                                   Img 1683 Img 1702

            Sur une butte, l'église, blanche et rouge. Aujourd'hui fermée et pourtant elle était très jolie à l'intérieure (Photos intérieur de 2012).

Img 1711 Martinique 2008 348 Martinique 2008 347 Int eglise Martinique 2008 349

            Sur la place de l'église, la curiosité du village. Après la guerre de 1914/ 1918, les villageois ont voulu honorer leurs héros, un sculpteur Métropolitain leur a fait parvenir une maquette du projet (50 cm de haut) dans un souci d'économie ils ont déposé cette maquette sur le socle. Le climat, le temps, fait qu'aujourd'hui il n'en reste pratiquement plus rien, une chaussure et un morceau de jambe. 

                                                               Img 1687 Img 1685

            L'observatoire vulcanologique du morne des Cadets construit pour surveiller l'activité du volcan.

            Association de culture traditionnelle dont la TV a tant parlée mais nous ne l'avons pas trouvé.

            Nous avons même vu un superbe Zandoli

                                                   12 fond st denis 29 12 fond st denis 33

            Un restaurant qui domine la baie de Saint Pierre et l'immense végétation, le Kay Tijo, la cuisine est "ordinaire" pour le prix.

            L'accès à la commune venant de Saint-Pierre se fait par une route sinueuse mais généralement accessible, celle qui vient de la route de la trace a été refaite et élargie plus de problème de croisement, mais attention elle traverse la forêt tropicale donc des risques d'éboulement (elle est régulièrement fermée pour cette cause). Par contre très agréable, on passe par le saut du gendarme, une jolie cascade très accessible après avoir descendu quelques marches puis traversé la rivière sur des pierres pour certains, mais dans l'eau pour d'autres. Au pied un aire de pique-nique, nous avons bien aimé.

                             P1100180 12 route de la trace 42 12 route de la trace 45 P1100183 

                                              P1100181 P1100188 P1100193

La montagne pelée -5-

   La montagne Pelée est un volcan actif sous surveillance, elle culmine à 1397 mètres. Ses dernières éruptions, la tristement célèbre de 1902  et le dernier pic d'activité est celui du 18/10/1929. Ce volcan    se serait formé il y a environ 300 000 ans sur le bord nord de la dépression de Saint-Pierre. Mais c’est peut être à la suite d’une éruption au xvie siècle que les Caraïbes l'auraient appelé la « montagne de Feu ». Le nom de montagne Pelée lui a été donné soit par l'absence de végétation à son sommet, soit on lui aurait donné le nom de la déesse du feu des indigènes Caraïbes.

            Rarement totalement découverte elle domine le nord de l'île.

                                   516194032 4952a8b7f3 b Img 1460 Saint pierre martinique avec montage pelee

            Ce sont également des parcours de randonnées avec des points de vue remarquables sur l'ensemble des quatre sentiers.

            Lors de l'éruption de 1902, ce ne sont pas moins de 29 sources et rivières qui se sont formées.

Le Morne Rouge -6-

            Commune créé en 1888 suite au démembrement de la commune de Saint-Pierre. À 450 m d'altitude, la commune s'agrippe sur les contreforts de la montagne Pelée. Son nom est probablement inspiré par la couleur rouge de la terre où les bananes et les ananas trouvent leur cadre naturel. Dans cette petite ville nous n'avons pas trouvé d'intérêt particulier, elle a échappée à la première éruption de 1902, mais fût durement frappée lors de la seconde éruption d'août de la même année puisque l'on a compté 800 morts. De jolis points de vue sur la montagne Pelée et sa vallée. Une église assez sombre.

            A faire sur la commune le Domaine d'Emeraude (nous ne l'avons pas fait ce sera pour le prochain voyage) mais que de commentaires positifs sur cet espace d'interprétation de la nature. Domaine d emeraude 1  et Domaine d emeraude 2

            La commune de Morne Rouge c'est aussi la culture de l'anthurium cette très jolie fleur que nous avons "aussi" en Métropole mais 4 à 5 fois plus petite.

Ajoupa Bouillon -7-

            La ville d'Ajoupa-Bouillon est du XVII ͤ siècle Son nom viendrai de Jean Gobert, sieur de Bouillon installé dans la région du Marigot mais originaire du Languedoc. Il décéda en Martinique en 1680. Il aurait fait construire un ajoupa (abri de fortune des Caraïbes). Comme le Morne Rouge, elle fût fortement touchée en août 1902 par l'éruption du volcan. Cette commune est l'un des nombreux points de départ pour de jolies randonnées. Dernièrement une équipe de randonneurs accompagnée d'un vulcanographe a fait une découverte surprenante, la jolie "cascade Dany" mais semble t'il le chemin d'accès n'y est pas très simple et la marche longue.

            Eglise de l'Immaculée Conception est de 1848 elle est classée Monument Historique en 1993.

                                                   Ajoupa bouillon 2 Ajoupa bouillon 1   

           Une place sympa avec, comme à Morne Rouge, un joli point de vue sur le volcan. L'espace J. Catayée et sont four à pain, les larmes de fontes qui symbolisent la tristesse et la douleur après l'éruption de 1902 (Sculpteur ARMAN)

                                             Ajoupa bouillon 3 Ajoupa bouillon 7 Ajoupa bouillon 8 

            Et le petit marché très simple.

Ajoupa bouillon 13

            Les gorges de la falaise que nous n'avons pas pu faire car le temps ne le permettait pas, (fermées pour cause de pluie)

            Saut Babin, comme les gorges de la Falaises, fermées pour le même motif, nos photos sont de 2005 (également fermées pour cause de pluie)

                                           Saut babin 2005 5 Saut babin 2005 1 Saut babin 2005 3

           Les ombrages, nous avons fait cette belle promenade en 2005, c'est la "découverte" de la végétation dans le nord de l'île. Au fond se trouvent les ruines d'une ancienne distillerie. Mais il semble que ce sentier de découverte soit actuellement fermé.   

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 22/02/2016