Le sud de l'île

Cliquez sur une image pour afficher le diaporama

PATRIMOINE

            La Martinique est riche de témoignages de son passé et de sa culture. Cette île, nous la connaissons bien puisque nous y revenons régulièrement depuis une vingtaine d’année. Ici nous y avons trouvé un hébergement très sympathique et c’est toujours dans la même résidence « Les Bougainvilliers dans le domaine de Belfond à Sainte Anne » d'où nous avons une très belle vue sur la baie du Marin en face du rocher du Diamant, que nous revenons (coordonnées sur demande par mail). Cette année, je vous invite à la découverte de cette île majestueuse. Hé oui, nous y sommes encore revenus.

                  Notre gite 1 Notre gite 2 Notre gite 5 Notre gite 6 Notre gite 7

            Martinique sud 2

SAINTE-ANNE -1-

            La commune porte ce nom en souvenir du commandant de Sainte-Anne, glorieux défenseur de l’île contre les Anglais en 1808. Durant la colonisation, le climat de cette  région était propice à la culture de la canne à sucre (Val d'Or et Crève Cœur voir ci après) ,

             En 1690, une chapelle (Sainte Anne des Salines) est édifiée pour les 700 habitants qui vivent autour d'une dizaine d'exploitations sucrières. Elle est incendiée, ainsi que les habitations dont Val d'Or, par les Anglais (1693) et reconstruite en 1730, puis, cette charmante église "Notre Dame" sera détruite à nouveau en 1817 par un cyclone sa reconstruction s'achèvera en 1829. En 1866, elle est agrandie. En 1991, la municipalité entreprend de gros travaux pour la rénovation du clocher. Elle a été restaurée en 1994 par la municipalité. Inscription partielle au titre des Monuments Historiques par arrêté du 12 novembre 1990, (c'est l'une des plus anciennes églises de la Martinique).

                                                   St anne l eglise 1 St anne l eglise 2 St anne l eglise 3 St anne l eglise 4 St anne l eglise 6

                Saint Anne c'est aussi le ruban bleu de l'écologie (2003/2004) champion de France des énergies renouvelables (2006) site pilote pour le Tourisme durable (2007)…. Etc.

            Le domaine de Belfond était il y a quelques années encore un grand complexe hôtelier et touristique mais depuis que l’hôtel et ses animations ont été remplacés par des résidences hôtelières ce domaine semble sombrer, les petit commerces de proximité sont fermés, les restaurants dans le centre de Belfond ont bien du mal à rester ouverts. Mais cela n’empêche pas notre hébergement d’être très attractif et bien placé. Car Saint Anne c’est aussi :

               L'anse Tonnoir à l'entrée du cul de sac du Marin, c'est notre plage, petite, tranquille très agréable sans danger pour les enfants. Bordée de petits restaurants variés mais notre préférence va à ceux qui nous proposent de bons menus "régionaux", ce n'est pas le cas de tous.

   1 st anne cul de sac marin 1 1 st anne cul de sac marin 2 1 st anne cul de sac marin 3 1 st anne cul de sac marin 4 1 st anne cul de sac marin 5

            Le Calvaire qui escalade le morne derrière l’église est le lieu de culte le plus fréquenté à Sainte-Anne après l’église. Chaque année, en septembre se déroule le pèlerinage "Notre Dame de la Salette". Mais ce Calvaire est également un magnifique point de vue sur le mouillage de Saint Anne et le cul de sac du Marin (photos de notre voyage de 2008).

     St anne le calvaire 2008 1 St anne le calvaire 2008 2 St anne le calvaire 2008 3 St anne le calvaire 2008 4 St anne le calvaire 2008 5

             Habitation de Val d'Or dit le "Moulin de Val d'Or", inscription en totalité au titre des Monuments Historiques par arrêté du 31 décembre 1991. C'est une visite incontournable où l'on vous donne toutes les explications sur une habitation sucrière. De plus la présentation est très bien faite, les personnes, coupeurs de canne, âniers muletiers, guides du parc naturel de la Martinique, en costume d'époque par le geste et la parole nous décrivent le travail des champs et le savoir faire des "esclaves" dans les habitations sucrières (Merci à l'équipe).  

        St anne habitation val d or 1 St anne habitation val d or 2 St anne habitation val d or 3 St anne habitation val d or 4 1

                               St anne habitation val d or 5 1 St anne habitation val d or 8 1 St anne habitation val d or 9

            Ruines de l'habitation Crève-Cœur, inscription au titre des Monuments Historiques par arrêté du 2 juin 1992, les ruines de l'Habitation Crève-Cœur situées sur les flancs d'un piton culminant à 200 mètres d'altitude. Elles sont l'objet de restauration depuis plusieurs années, mais l'activité autour de ces ruines ne semble pas en effervescence. Le piton en lui-même serait un ancien volcan de 18 000 000 d'années (comparé à la montagne Pelée qui n'a "que 350 000 ans"), la composition de ses roches lui a permis de résister à l'érosion. Ce piton est également un lieu de promenade et de découverte de la faune et de la flore.

          St anne habitation creve coeur 1 St anne habitation creve coeur 2 St anne habitation creve coeur 3 St anne habitation creve coeur 4

            Le four à chaux. Indispensable autrefois, la chaux était nécessaire à l'agriculture, la maçonnerie et à la production du sucre (extraction des impuretés) ce four se trouve avant d'arriver à l'Anse Caritan, qui est une petite plage très agréable et ombragée, sur le "chemin" de la trace des caps.

                                                                       St anne four a chaux 1 1 St anne four a chaux 2 1

            Les marchés, le marché est devenu moins intéressant mais toujours attractif pour les touristes de passage, nombreuses dégustations, fruits, mais aussi cadeaux divers. Le marché au poisson qui est lié au retour des pécheurs est agréable. C'est un lieu de rencontre surtout le dimanche. On regrettera toutefois l'absence de costumes locaux qui étaient bien agréables à regarder.

                                              St anne le marche 2 St anne le marche 1

          La grande anse des salines et sa plage de sable blanc bordée de cocotiers. C'est probablement la plus belle plage de la Martinique (et peut être des Caraïbes) la mer y est un petit peu mouvementée et les vagues peuvent surprendre les mauvais nageurs et les enfants. De là bien sûr le couché de soleil, aux environs de 17h30, est magnifique.

                         St anne les salines 1 St anne les salines 2 St anne les salines 3 St anne les salines 5

           Au dos de cette plage, le site Ramsar de l'étang des Salines est une importante réserve ornithologique La Convention de Ramsar, officiellement Convention relative aux zones humides d'importance internationale, particulièrement comme habitats des oiseaux d'eau, sa superficie est de 5 ha on peut y observer de nombreuses espèces de crustacés mais également des oiseaux. Ce site est très bien aménagé.

                            St anne site de ramsar 2 St anne site de ramsar 1 St anne site de ramsar 3

            La savane des pétrifications est une zone aride quasi désertique située sur la commune de Sainte-Anne, en Martinique. Le sentier littoral de la Trace des Caps traverse cet endroit. On pouvait y observer des arbres pétrifiés, les collectionneurs et les riverains ont récolté l'ensemble des roches (toute cueillette y est maintenant interdite). La savane des pétrifications est, avec la presqu'île de la Caravelle, la partie la plus ancienne de la Martinique, ces deux parties originelles ayant été reliées au fil du temps par les éruptions volcaniques successives, jusqu'à former la Martinique actuelle. On y accède par la plage des salines, le premier obstacle est un petit pont de bois mais comme les courants sont capricieux des pierres ont été ajoutées et on ne retombe pas toujours dans du sec à l'autre extrémité, ensuite c'est un régal de découvertes. Dans cette savane ou la température y est très chaude on peut découvrir d'énormes cactus, une végétation typique à cet endroit, des points de vue sur la mer tantôt calme dans les petites anses, tantôt très violente sur des parois abruptes et colorées des rochers. Quelques un ont de jolies formes. Bref cette ballade, dans ce "désert", est formidable.

La savane des pétrifications

   St anne savane des petrifications 1 St anne savane des petrifications 2 St anne savane des petrifications 3 St anne savane des petrifications 4 St anne savane des petrifications 5

       St anne savane des petrifications 8 St anne savane des petrifications 10 St anne savane des petrifications 11 St anne savane des petrifications 13

La Trace des Caps

       St anne la trace des caps 1 St anne la trace des caps 2 St anne la trace des caps 3 St anne la trace des caps 4

                    St anne la trace des caps 5 St anne la trace des caps 7 St anne la trace des caps 8 St anne la trace des caps 9

            Mais il ne faut pas oublier les nombreuses anses et pointes qui bordent le chemin des caps :

            - Moustiques aussi appelée Meunier petite plage sympathique et tranquille au bout d'un chemin caillouteux. Anse moustique

            - Trabaud assez agréable mais attention le chemin est privé il traverse une propriété où l'on cultive le melon de Martinique, ce chemin très caillouteux est payant à la voiture.Anse trabaud 18

           - La pointe Dunkerque un zone fortement découpée ou viennent s'écraser les vagues, un très bel endroit. La pointe dunkerque 1  La pointe dunkerque 2        

           - De l'Anse Michel au Cap Chevalier. L'Anse Michel paraît beaucoup plus sauvage. Pour la trouver il faut se rendre vers le Marin et suivre les panneaux en direction du Cap Chevalier.

                                                                   Anse michel au cap chevalier 1 Anse michel au cap chevalier 2 Anse michel au cap chevalier 3 

         - Cap macré anse Baleine. La plage du Cap Macré est aussi appelée Anse Baleine. Elle se situe sur la côte atlantique entre la Pointe Marée et la Pointe Bourgenne. Il s'agit d'une très belle plage sauvage qui reste relativement peu fréquentée car un peu difficile d'accès. Protégée par une barrière de corail située à 800m au large, elle offre un très bel espace de baignade. Le contraste des couleurs de la mer entre le bleu turquoise de l'eau, le sable blanc et le vert éclatant de végétation tropicale est, ici, saisissant. Il faut aussi noter ce rocher avec le petit cœur percé, puis l'Anse Grosse. Après une petite marche sur les rochers, vous arrivez à un magnifique point de vue sur cette dernière. Une immense plage de sable blanc, déserte, sauvage et bordée de cocotiers.

        Cap macre anse grosse roche 1 Cap macre anse grosse roche 5 Cap macre anse grosse roche 2 Cap macre anse grosse roche 3 Cap macre anse grosse roche 6 

                                                           Cap macre anse grosse roche 7 Cap macre anse grosse roche 8 

            C'est aussi, et pour finir, un très beau rond point à l'entée de la ville, nous avons aimé sa décoration. St anne le rond point 1 St anne le rond point 2 

Le Vauclin -2-

            L'habitation du seigneur de Vauquelin, enrichi par ses plantations de canne à sucre et de tabac, aurait laissé son nom au quartier institué en commune en 1837. Aujourd'hui c'est un village de pêcheurs, le port est très sympathique avec ses cabanes, son marché, on y est très bien accueilli, les pêcheurs sont disponibles pour expliquer leur pêche.

          Le vauclin port de peche 5 6 le vauclin 7 1 Le vauclin port de peche 2 Le vauclin port de peche 1 Le vauclin port de peche 4

            Mais Le Vauclin, c'est une ville où il est toujours difficile de circuler les travaux sont permanents. Assez peu d'intérêts d'ailleurs en dehors du Front de Mer et du Buste de Louis-Joseph Landa sur la place du marché.

           Au Vauclin, c'est surtout la Pointe Faula et ses fonds blancs. Protégée par une barrière de corail, la Pointe Faula est une plage très appréciée des Martiniquais et des touristes car les fonds sableux y sont à peine recouverts de quelques dizaines de centimètres d’eau et s’enfoncent depuis le bord jusqu’aux Fonds Blancs au milieu du lagon, permettant de rejoindre ceux-ci en marchant. Si toutefois vous pensez braver les éléments en allant jusqu'aux bouées, attention parfois le fond est très loin mais aussi il peut n'y avoir que quelques centimètres d'eau. Autre atout de cette plage : son eau est l’une des plus chaudes de toute la Caraïbe. Cette partie de la côte est propice à tous les sports nautiques, bien compartimenté il ne manque plus à cette plage que de retrouver tous ses petits restaurants. Bien sûr il en reste quelques un mais l'accueil n'y est pas toujours très "chaleureux".

                           Le vauclin pointe faula 3 Le vauclin pointe faula 1 Le vauclin pointe faula 2

Le Marin -3-

            La commune du Marin est l’un des plus anciens sites habités de la Martinique. En 1664, lors du premier dénombrement de l’île ordonné par Colbert, elle figurait sous le nom de « Cul-de-sac de Saint-Étienne du Marin » avec 199 habitants. En 1673, les anglais brûlèrent la chapelle et le bourg. Vers 1700, le bourg est reconstruit. Vers 1717, 60 hommes de la milice du Marin, sous la conduite de leur capitaine Henry Saint-Amour, participent au fameux Gaoulé (révolte) du Diamant.

            En 1839, le Marin fut érigé en commune. Vers 1868, se développe au Marin une véritable industrie du travail du bois. En 1869, construction de l’usine du Marin, qui remplaça les 120 usines sucreries du sud-est de l’île. C’est près de l’usine du Marin, qu’en 1871 se déroula l’incident qui fût à l’origine de «l’insurrection du Sud». Un conflit de classe et de couleur qui dégénéra. En 1974, les difficultés du monde agricole provoquent la disparition de l’activité cannière et la fermeture de l'usine. De nos jours, l’économie du Marin est largement tournée vers le tourisme de plaisance.

            Église Saint-Étienne du Marin, classement en totalité au titre des Monuments Historiques par arrêté du 27 avril 2012, L’autel de l’église aurait été destiné à la cathédrale de Lima (Pérou), mais le navire qui le portait fit naufrage sur les côtes du cap, à l’est du Marin. Elle est fermée actuellement pour restauration.

                                               Le marin eglise st etienne 1 Le marin eglise st etienne 3

            Habitation Montgérald, classement en totalité au titre des Monuments Historiques par arrêté du 17 juillet 2012. C'est la maison de maitre d'une ancienne habitation elle est située à l’entrée du Marin. Son plan en U très rare, son jardin avec ses plantations, sa mangrove, sa source naturelle, son accès à la mer et les vestiges du bâti (écurie, bassin, anciennes cases de travailleurs). Nous n'avons pas pu la visiter. Le marin habitation montgerald doc roger augustin

            Le marché couvert, une solide construction métallique. Ce marché très coloré ou l'on retrouve la chaleureuse ambiance créole est très sympathique.

                                Le marin le marche 3 Le marin le marche 4 Le marin le marche 5 Le marin le marche 1

            Le minuscule port de pêche et ses quelques bateaux à l'abri des arbres.

                                             P1090036 P1090339

            Les fresques sur les murs d'enceinte de l'hôpital sont très expressives. Le marin fresques 1 Le marin fresques 2

            Le cimetière qui, comme de nombreux cimetières côtiers en Martinique, donnent sur la mer. La marin cimetiere

            L'école de Yoles rondes Le marin yoles rondes 1 Le marin yoles rondes 2 Le marin yoles rondes 3

            Ballade en mer avec bateau fond de verre. C'est presque un incontournable, la découverte est magnifique. A chacun de nos passages nous y retournons.

                                                10 le marin vision sous marine 1 10 le marin vision sous marine 2 10 le marin vision sous marine 3 10 le marin vision sous marine 4 10 le marin vision sous marine 5

            Mais dans cette commune, c'est aussi l'îlet Duquesnay (du nom de Osman Duquesnay, maire de Fort de France de 1888 à 1896, décédé au Marin le 18/12/1923). Bordé par la mangrove, l'accès à cet îlet se fait par une petite passerelle, rien de bien particulier en dehors du panorama sur la baie du Marin. Ilet duquesnay 3 Ilet duquesnay 2 Ilet duquesnay 3

            Egalement le Morne Gommier et son point de vue à 360°. Ce panorama est exceptionnel, par temps découvert, mais l'accueil y est également très bien. Pour un petit bout de terrain, nous avons réussi à y retourner deux fois et y passer plusieurs heures, notre guide, très sympathique, après nous avoir expliqué le panorama, nous a montré chacune des plantes, des fleurs et chacun des fruits qui poussent sur le terrain de Mr TRIGLA ses explications sont passionnantes.

                                  Morne gommier 1 Morne gommier 3 Morne gommier 4

                   Morne gommier fleurs 2 Morne gommier fleurs 1 Morne gommier fleurs 4 Morne gommier fleurs 6 

                                                    Morne gommier fleurs 5 Morne gommier fleurs 7

Rivière Pilote -4-

            La commune a pris le nom de l'Amerindien « Pilotte » qui était favorable aux Français du temps du partage de l'île entre colons et indigènes au xviie siècle. Il faut remonter loin dans le passé de la Martinique pour trouver trace des premiers habitants des lieux, les Arawaks, qui étaient installés sur le site de l'Anse Figuier. C'est en 1635 que les premiers colons s'établirent sur cette côte ouest de la Martinique, du Prêcheur à Fort-Royal. En 1693, les Anglais débarquent au sud de la Martinique et dévastent Sainte-Anne, Le Marin et Sainte-Luce. En 1837, la commune de Rivière-Pilote est créée, celle-ci a toujours eu une tradition d'indépendance et de refuge pour les rebelles et les nègres marron. En septembre 1870, l'insurrection du sud est partie de Rivière-Pilote.

           La distillerie de La Mauny (comme celle de Trois Rivières, voir Sainte Luce) fait partie du groupe Chevrillon et appartient à la société Bourdillon.

            Église de l'Immaculée Conception : la plus vieille de l'île. Anse Figuier (Plage et site amérindien) Le rocher Zombi (Roc volcanique, mégalithique à l'entrée du bourg). (Lien sur le bourg)

Sainte Luce -5-

            Sainte Luce, ce nom est probablement celui du premier habitant "Monsieur Sainte Luce". La commune, du temps précolombie, était habitée par les Arawaks aussi appelés Taînos (bons/ nobles) et les Caraîbes (guerriers). Mais c'est avant tout un village de pêcheurs très original, le port est quand à lui assez pittoresque, une rue commerçante et un front de mer très animé où l'on retrouve de nombreux restaurants, un marché.

                                                   Sainte luce village de pecheurs 6 Sainte luce village de pecheurs 1

         Ici on ne peut pas mourir de faim, mais nous avons retenu principalement, et c'est une exception que nous en parlions sur le site, le restaurant Sainte Luce Paradise, lorsque vous stationnez sur le grand parking, vous longez tous les établissements du bord de mer, c'est celui qui est après les cabanes de pêcheurs, les prix très bien, l'accueil excellent et le service très sympathique "pousse toi monsieur je vais faire ta photo" elle se reconnaitra. Voilà j'ai fais ma PUB pour ce restaurant les pieds dans l'eau ou presque et il mérite bien nos compliments. C'est aussi de grands complexes hôteliers qui bordent les plages de sable. Ici de nombreuses frégates superbes qui viennent pécher leur nourriture dans un joli balais.

                                    13 ste luce restau 1 13 ste luce restau 2 13 ste luce restau 3

    Img 0843 13 ste luce Sainte luce village de pecheurs 4 Img 0844 Sainte luce village de pecheurs 5

             Ornées de figurines stylisées, les roches gravées de Sainte-Luce témoignent de la présence des Indiens Caraïbes à l'époque précolombienne. On retrouve quelques roches gravées dans la forêt de Montravail. Mais le site est lui en cours de restauration et ne se visite pas actuellement.  

            La forêt de Montravail. Pour nous cela a été surtout des chemins de randonnée à travers une végétation assez dense. Les sentiers sont balisés et des panneaux expliquent les différentes essences d'arbres. Nous sommes restés sur notre faim au cours de cette randonnée.

            La distillerie Trois Rivières, le site se visite mais il n'y a plus, sur place, de distillation, tout se fait sur le site de La Mauny avec des maîtres de chaix pour chacune des productions. La visite est agréable, les explications le sont également. Depuis 2012, Trois Rivières fait partie du groupe français Chevrillon, comme La Mauny, chaque année, sont produits près de 1 400 000 litres de rhum agricole. Depuis novembre 1996, les rhums agricoles Trois Rivières bénéficient de l'appellation AOC. C'est Nicolas Fouquet, surintandant de Louis XIV qui acquiert ce domaine de 2000 Ha vers 1660. Il y fait construire un château fort qui ont été détruits. Un siècle plus tard, 3 sucreries se sont installées sur le domaine et ce sera vers 1785 que la production de rhum va commencer.  

  Distiullerie 3 rivieres 1 Distiullerie 3 rivieres 5 Distiullerie 3 rivieres 2 Distiullerie 3 rivieres 4 Distiullerie 3 rivieres 3        

Le Diamant -6-

            En face du village se trouve le célèbre rocher du Diamant, ancien abri de pirates et point fortifié pendant les combats entre Français et Anglais dans les Caraïbes.

            Le rocher du Diamant est une petite île inhabitée située à deux kilomètres environ de la pointe du Diamant, dans le canal de Sainte-Lucie. Dressé à 176 mètres au-dessus de la mer, le Rocher du Diamant est le vestige d'un ancien volcan. L'îlot doit son nom à sa forme générale, en pointe et biseautée, ainsi qu'aux reflets de ses parois à certaines heures du jour. Beaucoup d’oiseaux viennent y nicher, mais, il se dit que des chauves souris géantes la peupleraient.

                  10 le diamant 1 10 le diamant 6 P1090147 P1090153

            Maison de Médard Aribot, dite Maison du bagnard sur le morne Larcher, elle se dégrade fortement au fil des années comme vous pouvez le voir sur les différentes photos.

                  La maison du bagnard 2 la maison du bagnard 2 La maison du bagnard 3 La maison du bagnard 4

            Mémorial de l'Anse Cafard, dit Cap 110. Ce monument commémorant le naufrage d'un bateau négrier, il rend hommage aux victimes du trafic des esclaves.

                                    Cap 110 1 Cap 110 2 Cap 110 3

           A l'entrée ouest de la ville, une statue rend hommage aux nègres marron.

           Forêt littorale de Dizac, on la traverse en passant par le D7, mais assez peu d'intérêt.

         Maison du Gaoulé, cette maison nous ne l'avons pas trouvé. Il est prévu qu'elle devienne musée, espérons qu'elle sera mieux signalée. Cette maison du Gaoulé classée monument historique en 1988 fut construite au 16eme siècle. Elle fut le QG d'une rébellion des colons planteurs de canne contre le "gouverneur de la Martinique" de l'époque en 1717.

                                                   Habitation du gaoule Habitation du gaoule 1

Anse d’Arlet -7-

            Au début de la colonisation, deux frères Caraïbes, Arlet et Pilote, auraient abandonné leurs biens et leurs terres aux colons du Nord de la Martinique, pour se réfugier dans le Sud, à la suite d’un traité signé entre eux. De ce fait, Arlet s'installa dans la région à laquelle il a donné son nom.

            C'est un petit village de pêcheur où le stationnement n'est pas très facile, mais le bord de mer est très agréable, une belle plage partagée en deux par un ponton qui fait face à l'église Saint-Henri des Anses-d'Arlet. Cette église a été endommagée par l'Ouragan Dean en 2007, mais a été totalement restaurée à l'identique en 2012.

                  Anse d arlet 1 Anse d arlet 2 Anse d arlet 3 Anse d arlet 5

Les Trois-Ilets -8-

            L'implantation du village originel, sur la presqu'île du Diamant, s'est d'abord faite aux abords du Cul de la Vache à la Poterie * au xviie siècle sous l'impulsion de religieux. Un ensemble de batteries et de forts protégeaient la baie des attaques des Anglais.

            * Le village poterie, c'est une succession de petits commerces et d'artisans coutelier, savonnerie (ils sont excellents) et bien sûr restaurants. Tous sont installés dans des constructions du XVIII ͤ siècle qui ont été restaurées. Tout cet ensemble est bien sympathique et plait aux "filles" alors nous y venons, puis revenons, … Mais ce village poterie c'est aussi un site industriel où sont toujours fabriquées, briques, tuiles etc… en terre cuite.

    Village poterie 3 ilets 3 Village poterie 3 ilets 7 Village poterie 3 ilets 6 Village poterie 3 ilets 5 Village poterie 3 ilets 4

            Une partie de ce "village" donne sur la baie de Fort de France, à l'extrémité nous pouvons y découvrir la mangrove. On regrettera la disparition de la cabine téléphonique qui était prise dans les racines aériennes de caoutchouc (ficus élastica). Avant Village poterie 3 ilets 1 Maintenant Village poterie 3 ilets 2

            Le village proprement dit, a conservé quelques belles maisons traditionnelles, Et puis le port de pêche, accueillant, bordé de palmiers, c'est un point de départ en bateau pour rejoindre Fort de France et éviter les encombrements de la circulation et du stationnement, bien pratique puisque l'on arrive directement sur le port à l'entrée du centre historique.

                                                   3 ilets le village 3 3 ilets le village 4

            Joséphine de Beauharnais, née de Tascher de La Pagerie le 23 juin 1763, Impératrice des Français (1804-1809), Reine d'Italie (1804-1809) et épouse de Napoléon Ier.

            L'entrée de la ville se fait par un très beau rond point, une belle œuvre (ici nous pouvons le dire)    

                                  3 ilets le village 6 3 ilets le village 5 3 ilets le village 2 3 ilets le village 1       

            La mangrove en bateau, cette découverte est également intéressante (mes photos de 2008).

                                   Martinique 2008 182 Martinique 2008 183 Martinique 2008 194

         Les Trois-Ilets s'étalent sur 4 ensembles urbains: Le Bourg, l'Anse Mitan, l'Anse à l'Âne et la Pointe du Bout, site balnéaire, complexes hôteliers, marina, casino, golf, exclusivement touristiques sans intérêt. Cette année (12/2015) de gros travaux sont en cours dans la ville mais également à la réhabilitation des constructions. P1090135 P1090136 P1090189 

Anses Dufour et Anse Noire ou Grande anse

         Ces Anses sont probablement très jolies mais, après un essai pour y accéder, elles sont surchargées de monde alors nous avons fait demi tour (et ce n'est pas si simple) Les plages, sable jaune pour l’une et noir pour l’autre c’est une particularité de ces deux anses, usuellement, les plages du nord sont de sable noir (volcanique) et celles du sud, de sable blanc. Bien que séparées par une simple avancée sur la mer, l'une est de sable blanc, l'autre de sable noir d'où le nom d'Anse Noire.

Rivière Salée -9-

          La paroisse de Rivière-Salée a été fondée en 1716. le second pôle administratif et économique du sud de la Martinique après Le Marin, Nous n'y avons pas trouvé d'intérêt particuliers.

La route des mornes -10- qui passe, entre autre, par Morne Pérou D32, offre de très beaux points de vue sur Le Vauclin. Elle traverse également les "villages" de La Lucette, Beaujolais, etc. … attention elle n'est pas large, très sinueuse, donc assez dangereuse.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 24/02/2016