Arles et la Camargue

Arles et la Camargue

 camargue-18.jpg

            Nous avons longtemps hésité à venir dans cette région que, certains décrivaient comme sans grand intérêt. Puis il y a quelques années, en 2008 nous nous sommes lancés. Peut être avons-nous eu de la chance de faire notre première location chez Cathy et Jean Pierre au mas Médaille .

mas-medaille-8.jpg

            Ces gîtes (3) ou sa chambre d'hôte nous ont comblé de satisfaction c'est un endroit magnifique sur le bord du petit Rhône, très au calme, posé dans les rizières. L'ensemble a été entièrement réalisé dans un mas du XVII ͤsiècle par Jean Pierre et c'est tout simplement splendide. Entre le mas et le petit Rhône, une piscine pour faire des pauses après les belles ballades conseillées par le maître des lieux. Et depuis 2008, chaque année nous y avons fait un séjour, en 2011 nous nous y sommes même arrêté deux fois. Alors si ce n'était pas tout simplement génial, pourquoi y retournerions-nous ? Cette rencontre nous a donc donné l'occasion de découvrir la Camargue, c'est cette histoire que je vais vous raconter.

                  mas-medaille-2.jpg mas-medaille-7.jpg mas-medaille-8.jpg mas-medaille-5.jpg

                                                 p1030508.jpg imgp6943.jpg

            La Camargue, 40 000 ha de superficie dépend administrativement de la ville d'Arles qui est, la plus grande commune de France avec ses 72 000 ha. La Camargue ce sont donc, Arles, Les Saintes Maries de la Mer, l'étang de Vaccarès, Fos, la plaine de Crau, Gimeaux, Saliers, Albaron, le Sambuc, Salin de Giraud, pour ne citer que les plus importants. Elle est située dans le delta du Rhône, ce qui favorise sa culture locale "le riz"  Quelques terres céréalières et beaucoup d'élevage. La seule industrie, les Salins de Giraud ont été crées en 1856. Seuls cinq ponts et un bac relient cette partie de la PACA à la Provence. La Camargue est constituée principalement de Mas, de villages épars et très anciens.   

                                  camargue-01.jpg camargue-03.jpg camargue-04.jpg

                                  camargue-07.jpg camargue-08.jpg camargue-14.jpg

                   Tout d'abord Arles, de par sa richesse historique (Arles est le siège social de l’Association française des biens et sites français du patrimoine mondial), cette ville ne peut vous laisser indifférent. La ville est classée "Ville d'art et d'histoire" depuis 1986, ses monuments sont inscrits, pour la majorité, au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1981. Mais Arles ce sont également les demeures du XVI ͤ, XVII ͤ  et XVIII ͤ siècle, les très nombreuses festivités, il se passe toujours quelque chose à Arles. La vie culturelle y est intense. Un immense marché provençale le samedi sur le boulevard des Lices, il daterait de 1584. Il sent bon les épices, les fruits, tout simplement le marché de Provence. Ce serait l'un des plus grands et des plus beaux de cette belle région. Mais également les traditions tauromachiques, les différentes fêtes du cheval, des gardians, des Arlésiennes, etc. … .

                 arles-59.jpg arles-61.jpg arles-c.jpg arles-e.jpg arles-d.jpg

                  arles-11-1.jpg arles-12-1.jpg arles-13-2.jpg arles-22.jpg

                                         arles-b-1.jpg arles-b-2.jpg arles-b-3.jpg

            Une ou deux dates, c'est en - 46 avant JC que Jules César fonde la colonie romaine d'Arelate (Le nom d’Arles dérive d’Arelate, mot d’origine celtique signifiant "lieu situé près de l’étang", par référence aux terrains marécageux qui entourent la cité), en 855 Arles devient la capitale du Royaume de Provence, l'amphithéâtre a été construit en 90, pour les autres dates, très nombreuses, reportez vous à vos manuels d'histoire.

            Pour visiter de nombreux parkings, mais attention beaucoup de monde. Ensuite quelque soit votre point de départ, tout peut se faire à pieds, parcourir les nombreuses rues et ruelles de la ville est le meilleur moyen de  découvrir de nombreuses facettes de ce centre historique.  

             Sur le territoire d’Arles il y a 86 édifices dont 44 monuments historiques classés et 48 monuments inscrits à l’inventaire supplémentaire au 1er janvier 2006. Liste des monuments historiques d'Arles.  et  Patrimoine de la ville d'Arles.

            Vous comprendrez qu'avec cette richesse il ne me soit pas possible d'en décrire une liste exhaustive, nous regarderons les principaux ou ceux qui sont le plus visibles. 

            L'amphithéâtre ou "les arènes" classé en 1840, on dit qu'au V ͤ siècle, afin de faire face aux invasions, les habitants se replièrent dans l'amphithéâtre, 200 maisons y furent construites. Il fut utilisé comme ouvrage défensif, il a été, à cette époque, renforcé de 3 tours. Ce n'est que vers 1826 qu'il a été réhabilité. La première course de taureaux se fera en 1830, ce n'est donc pas une tradition récente. Nous l'avons vu d'année en année, devenir de plus en plus joli, il est très bien conservé, sa rénovation est maintenant magnifique. C'est ici que nous venons voir les différentes férias et la fête des gardians.

                             arles-1.jpg arles-9.jpg arles-10-1.jpg arles-3-1.jpg

                                                  arles-26.jpg arles-30.jpg

            N. D. de la Major, monument important puisque c'est cette église qui est le siège religieux de la confrérie dédiée à St Georges patron des gardians. Une église simple mais son mobilier est très riche.

                                  arles-31.jpg photo-279.jpg photo-280.jpg

            L'obélisque, très fin en granit rouge, il est au centre de la place de la république en face de l'hôtel de ville

                                                        arles-34.jpg arles-57.jpg

            Hôtel de ville, sa construction s'est achevée en 1676. Implanté sur la place de la république c'est un bâtiment riche de par ses décors et son architecture. Nous ne l'avons pas encore vu mais, j'ai lu que sous cet édifice se trouvait "les cryptortiques" ce serait les structures d'un forum Romain. Il semble que ce soit une pure merveille, donc à voir lors de notre prochain passage.

                                                 arles-27.jpg arles-28.jpg

            Accolé à l'hôtel de ville, la tour de l'horloge, édifiée au milieu du XVI ͤ siècle. Sur son dôme, un homme de bronze évoquant le dieu de la guerre.

                                           arles-tour-de-l-horloge-1.jpg arles-tour-de-l-horloge-2.jpg arles-tour-de-l-horloge-1-1.jpg

            Eglise St Trophine et son cloître, c'est vers le V ͤ siècle qu'elle fût "déplacée" sur la place de la République. Le portail est finement décoré. L'église St Anne ferme la perspective de cette place.

        arles-24.jpg arles-25.jpg arles-36.jpg arles-37.jpg arles-40.jpg

                  arles-41.jpg arles-42-1.jpg arles-43.jpg arles-44-1.jpg

            Palais de l'archevêché, il n'a pas un caractère particulier, la façade est très simple. Il fait face à l'obélisque. Aujourd'hui c'est une antenne universitaire. Des expositions y sont également organisées.

photo-043.jpg

         Espace Van-Gogh, c'était l'ancien hôtel dieu qui fût construit au XVI ͤ et XVII ͤ siècle. Au cours de son existence il a subit de nombreuses transformations. V. Van-Gogh y fait quelques séjours entre 1888 et 1889, cet espace encore très fleuri de nos jours l'inspira pour quelques tableaux. Ce n'est qu'en 1986 que l'hôpital fût définitivement fermé. Aujourd'hui c'est un espace culturel et également un espace de vie, magasins, bars y sont présents.

                                   camargue-1-253.jpg arles-2-1.jpg arles-4-1.jpg

            Thermes de Constantin, ils sont situés à proximité des remparts en bordure du Rhône et bâtis au début du VI ͤ siècle , en partie intégrés dans les habitations, seule une petite partie est accessible mais la visite est intéressante. Une hypothèse n'exclut pas que ce pourrait être un palais de l'empereur Constantin, il aurait été nommé "le palais de la trouille". La réhabilitation date de la fin du XIX ͤ siècle. En 1997, la destruction d’un mur médiéval dans la partie ouest a permis de dégager une abside et un foyer.

                   arles-62.jpg arles-63.jpg arles-99-1.jpg arles-101-1.jpg

            La place du forum. C'est sous cette place très animée que se trouvait le forum. Frédéric Mistral y trône en bonne place. Le vestige d'un temple construit au Ier siècle avant Jésus Christ est toujours visible sur la façade de l'hôtel. Aujourd'hui c'est un  lieu de rencontre, de très nombreux restaurants y sont installés, d'autres ont également installés dans les rues et ruelles aux abords de cette place.

                                                      arles-29.jpg arles-45-1.jpg

            Le théâtre antique fut construit au Ier siècle avant Jésus Christ, il fut redécouvert au XIXe.

                                                 arles-55.jpg arles-64.jpg

            Les fortifications avec la tour de Mourgues, Ecorchoir, et les tours de la cavalerie.

            La fontaine Amédée Pichot, juste derrière la porte de la cavalerie.

                                                    arles-32.jpg arles-33.jpg

 

                 Le cryptoportique (situé sous l'hotel de ville) forme le soubassement (fondations) du forum Arlésien. Commer vous le lirez, peu d'informations sur cette construction qui est datée au 1 er siècle avant JC. Classé monument historique en 1841 et au patrimoine mondiale de l'UNESCO en 1981.

                         Cripte 1 Cripte 14 Cripte 8 Cripte 4

            Un peu à l'extérieur d'Arles se dresse l'abbaye de Montmajour. Construite en 948 par des moines bénédictins sur le Mont Majour, Une jolie crypte, dotée d'une rotonde, d'un déambulatoire et de cinq chapelles, elle serait unique en Provence. C'est une visite exceptionnelle. Du haut de sa tour, nous avons un magnifique point de vue sur la Camargue.

                      abbaye-de-montmajour-1.jpg 15-b-abbaye-de-montmajour-24-1.jpg 15-b-abbaye-de-montmajour-49.jpg 15-b-abbaye-de-montmajour-51-1.jpg

                                                 15-b-abbaye-de-montmajour-70-1.jpg 15-b-abbaye-de-montmajour-57-1.jpg

            Le pont Van Gogh, ce pont levis de renommée mondiale principalement par les nombreux tableaux du peintre sur ce sujet.

                                                 arles-48.jpg arles-49.jpg

            Aqueduc du canal de Craponne, qui pose au milieu d'un rond point giratoire.

           Ses musées. Le musée départemental Arles antique, installé depuis 1995 au bord du Rhône et bâti sur les restes du cirque romain, on y retrouve, entre autre, les différentes découvertes de 2007 dont le buste de marbre de Jules César et un Neptune du iiie siècle. Le Musée Arlaten installé dans l'hôtel Laval-Castellane créé en 1896 par Frédéric Mistral, en cours de restauration, le musée Réattu, installé dans l'ancien Grand Prieuré de Malte, le musée de la Camargue et le musée du riz (au Sambuc)

musee-reatu.jpg

            Les très nombreuses églises, les non moins nombreux hôtels particuliers, toutes ces façades avec chacune une particularité, un détail qui attire l'œil …….

            Dans cette ville, nous y sommes venus, revenus, et nous y reviendrons, ce dont nous sommes certains c'est qu'à chacune de nos visites nous découvrons une nouvelle particularité. Je ne vous ai présenté qu'une infime partie de la richesse de cette ville et en préparant cette petite synthèse, en recherchant les  informations pour préparer ce petit document, je me suis dit que la seule chose à conseiller c'est de venir la visiter.

            Les Saintes Maries de la mer, ville de légende. A l'aube de la chrétienté, Marie JacobéMarie Salomé et leur servante Sara, chrétiennes persécutées fuyant la Palestine sur une barque sans gouvernail échouèrent sur le rivage. Construite autour son l'église fortifiée visible de très loin depuis l'intérieur des terres. Cette église bâtie au IX ͤ et XII ͤ protège les reliques des saintes. Situées sur une jolie place elle dresse son "clocher mur" orné de ses 5 cloches auquel est adossé un "demi" donjon ou se trouvait l'ancienne salle du corps de garde (dit chapelle haute). Lors de notre visite nous avons eu la chance de voir les châsses contenant les reliques de Marie Jacobé et Marie Salomé qui sont dans cette chapelle. Le toit est entouré d'un chemin de ronde avec ses murets crénelés. Du toit nous avons un beau panorama sur la ville et la Camargue.

                                 les-saintes-maries-de-la-mer-1-7.jpg les-saintes-maries-de-la-mer-1-19.jpg les-saintes-maries-de-la-mer-1-6.jpg

                                    les-saintes-maries-de-la-mer-1-12.jpg les-saintes-maries-de-la-mer-1-18.jpg les-saintes-maries-de-la-mer-1-16.jpg

            Cette église particulière, percée de meurtrières servait de refuge à la population, il y a un puits d'eau douce. La statue de Sara, patronne des gitans,  est dans la crypte ou il y règne une forte chaleur dégagée par les nombreux cierges qui se consument. Dans cette église un autel païen du IV ͤ siècle avant JC. 

                                     les-saintes-maries-de-la-mer-1-4.jpg les-saintes-maries-de-la-mer-1-13.jpg les-saintes-maries-de-la-mer-1-8.jpg

            Par tradition c'est le 24 mai que se déroule le pèlerinage des Gitans mais pas seulement, la communauté des gens du voyage est présente, et puis il y a, inévitablement, les touristes.

            Le village est très agréable, l'ancien hôtel de ville, musée Baroncelli est actuellement fermé au public et bien sûr les inévitables commerces en tous genres, mais aussi, sellerie, vêtements de gardians, bottes, chapeaux, et d'excellents glaciers. Sur la place de l'église, vous serez probablement abordés par des femmes Tziganes qui vont vous proposer de vous faire les lignes de la main, un oui ou un non et voilà c'est terminé. Que seraient les Saintes Maries de la Mer sans ces personnes avec leur tradition. Nous stationnons sur le bord de l'étang des Launes, généralement sur cet étang il y a de nombreux oiseaux mais ce que nous admirons le plus ce sont les flamants roses.

                                       les-saintes-maries-de-la-mer-1-17.jpg p1030518.jpg les-saintes-maries-de-la-mer-1-2.jpg       

                                 les-saintes-maries-de-la-mer-1-21.jpg les-saintes-maries-de-la-mer-1-5.jpg camargue-2-099.jpg

              Bien sûr, nous sommes en Camargue alors il y a des arènes, un joli et agréable front de mer, le port gardian qui accueil les bateaux de loisir mais également quelques bateaux de pêche, et les cabanes de gardians avec leur style bien particulier c'est également l'une des curiosités des Saintes Maries.

                  les-saintes-maries-de-la-mer-1-20.jpg les-saintes-maries-de-la-mer-1-10.jpg les-saintes-maries-de-la-mer-1-9.jpg les-saintes-maries-de-la-mer-1-3.jpg

                                                009-sur-le-petit-rhone-avec-le-tiki-3-43-1.jpg 010-images-de-camargues-5.jpg

             Sur les Saintes Maries on trouve de nombreuses manades, je ne citerais que le Mas Méjanes car je le connais bien. C'est un domaine acheté par Paul Ricard en 1939. Terre de gardians, les chevaux et taureaux y vivent en liberté sur les 300 ha du domaine. Méjanes est une ancienne demeure fortifiée des templiers au XIII ͤ. La demeure est inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques.

            A Méjanes sont organisés de 1/2 journées découverte qui permettent de comprendre cette terre de tradition. Cela comprend une  promenade en petit train avec des arrêts découverte de cette jolie nature, et de la manade. Nous sommes ensuite regroupés sur la plateforme d'un chariot dans les près pour une présentation des gardians, de la manade, de la vie des animaux d'élevages, puis une "démonstration du tri et du marquage des petit taureaux. En fin de journée, dans les arènes du domaine, des jeux de gardians, une course à la cocarde, de la voltige etc. … . Et pour ceux qui le souhaitent un apéritif maison est proposé avant un repas traditionnel. C'est une excellente découverte. De plus le domaine offre la possibilité de se promener, à pieds sur un chemin balisé dans les marécages à la découverte de la faune et de la flore. On contourne les parcs ou se trouvent les taureaux et les chevaux. C'est agréable de profiter librement de cette nature.

                                    manade-a-mejane-1.jpg camargue-2-123.jpg manade-a-mejane-8.jpg

                                    manade-a-mejane-20.jpg manade-a-mejane-55.jpg manade-a-mejane-64.jpg

            La Camargue, c'est un grand parc d'attraction où l'on peut se distraire par la découverte de la nature !

camargue-21.jpg

                                 camargue-09.jpg camargue-11.jpg camargue-12.jpg

                                 camargue-17.jpg camargue-19.jpg camargue-28.jpg

            Salin de Giraud. Curieuse ville construite avec des rues toutes parallèles et perpendiculaires entres elles (plan en damier). Elle donne l'impression d'une ville fantôme on y voit très peu de monde. Ici se trouvent les marais salants ou sont extraites les tonnes de sel destiné à l'industrie chimique, cette exploitation dépend des salins du midi. Un promontoire permet d'avoir un point de vue sur l'ensemble des marais, et leur eau plus ou moins rose en fonction de la densité de la teneur en sodium. Le bac de Barcain, gratuit, traverse le Rhône.

                  salin-de-giraud-1.jpg camargue-29.jpg camargue-30.jpg camargue-31.jpg

            Mais la Camargue c'est aussi le bac sauvage qui va vers Aigues Mortes, les cabanes Chambon, la réserve de Scamandre, les roselières, le Sambuc, les étangs de Vaccarès, les plages de Piemanson (même si tout ne nous plait pas), le phare Farman, et encore bien d'autres choses, alors vous comprendrez que nous y sommes venus à plusieurs reprises mais que nous y reviendrons, car on l'aime ce petit coin de paradis.

                                              camargue-05.jpg camargue-06.jpg

                               camargue-22.jpg camargue-27.jpg camargue-23.jpg

 

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

1. Mercier Dominique 25/10/2014

Merci pour cette visite, désormais je connais par prochaine destination pour les vacances

2. cathy GUIGON (site web) 23/10/2014

Bel hommage a notre ville et au mas , merci;
Bien amicalement
Cathy

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 23/10/2014