Les chiens de Mantes, maison des Arquebusiers

Les chiens de Mantes - Maison des Arquebusiers

img-0013.jpgimg-0006.jpg

          Comme dans de nombreuses villes de France, l'origine de cette compagnie de l'Arquebusier est liée au maniement des armes, cela à commencé par les flèches, les arcs, arbalètes, et finalement les arquebuses vers 1450.

img-0012-3.jpg

          La ville de Mantes avait une milice Bourgeoise (ces milices devaient s'enregistrer sur des registres ou ils décrivaient leur statut "servir Dieu" "ordre et discipline du jeu" "règle de société") et une compagnie d'élite de 20 Arquebusiers. Charles VII, en 1452,  leur conféra des privilèges. Chaque compagnie d'Arquebusier avait une devise, Mantes "les Chiens", Limay "les Loups", Magny "les Œufs", etc. ….  A Mantes, on disait de cette compagnie d'Arquebusiers qu'ils étaient "les chiens de Mantes", c'est probablement la raison du choix des Arquebusiers de prendre cet animal pour emblème. On se souvient également des paroles prononcées par Henry IV "Messieurs de Mantes, je n'avais aucune inquiétude pour vous, bons chiens reviennent toujours à leurs maîtres", Louis XVI déclarant à son tour "Mantes fût pour Henri nommé son chien fidèle, Mantes à pour vous, même amour même zèle". Ces chiens sont donc devenus naturellement  les emblèmes de Mantes la Jolie, deux magnifiques bronzes sculptés par Bernadette Kanter  qui trônent majestueusement à l'entrée de la ville faisant face à Limay qui lui opposait les loups.

img-0003.jpg

                                        img-0010.jpg img-0001.jpg

           François I avait interdit, en 1515 puis en 1539 et répété en 1546, de porter et de faire exercice public de ces armes (arc, arbalète, arquebuse, pistolet). A sa mort les arbalétriers se rassemblèrent pour renouveler leur statut. Henri II leur accorda en 1549 (le 9 mai) l'exercice de cette arme. Des concours de tir étaient organisés, en 1612 le prix général des Arquebusiers se déroula à Mantes sur l'île Champion

           Sully a donné à la compagnie des Arquebusiers un terrain compris entre le quai de la Tour (actuellement) et la rue de la Pêcherie (env rue Conrad Kilian). C'est en 1609 que les fondements des murs d'enclos du clos des Arquebusiers furent faits.

        La porte aux Poissons ou porte de l'Etape était le repère des Arquebusiers ce qui lui valu le nom de "maison des Arquebusiers". Elle fût transformée en maison d'habitation, dans un style rappelant l'ancienne maison des Arquebusiers, il se disait que la hauteur de ses caves était équivalente à la hauteur de la construction.  Cette magnifique bâtisse est atteinte mais non détruite lors des bombardements de 1944  elle du malgré tout disparaître pour la construction du nouveau pont.

                                    porte-au-plu-001-1.jpg pont-et-maison-des-arquebusiers-003-1.jpg pont-et-maison-des-arquebusiers-002-1.jpg

pont-et-maison-des-arquebusiers-001.jpg

N'aurait on pas pu la conserver ?!!

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 08/05/2012