Le Chateau de Mantes

Mantes la Jolie et son château

 

  

          Ce que nous pouvons voir de nos jours

 

           La Tour Ganne, bâtie par les Normands vers 912, défendait l'entrée du château pour les accès par la Seine, il en était le donjon, celui ci, carré bâti au XI ième siècle s'écroula sur les maisons de la rue des tanneries en mai 1710, il fut totalement détruit en 1719. Il était borné par la rue du cloitre Notre Dame, la rue au prêtre et la place du château. Le donjon, lui, se trouvait rue des tanneries. Il a également servi d'atelier monétaire. Adossé à la tour Ganne, une chapelle fut construite dans l'enceinte du château elle fut supprimée en 1407.

 

          La construction du château, en bordure de la place du même nom, (ex place aux Miroirs) et derrière l'église notre dame (collégiale), serait l'initiative de Gauthier II le Blanc comte du Vexin. L'accès se faisait par 2 portes , porte du fort qui était construite près de l'escalier qui remonte de la rue du fort vers la place de l'étape et la porte Mont-Eclair qui se trouvait en bas de la rue du même nom. Sa position à la frontière de la Normandie la rendait redoutable. Il fût aménagé par Philippe comte d'Evreux (Philippe III de Navarre) au cours du XIV ième siècle et par Charles V. Il était une résidence très appréciée des rois et de leur entourage, ceux qui ont résidé à Mantes sont nombreux, on y retrouve entre autres : Louis VI, Louis VII, Philippe Auguste, Henri II d'Angleterre, Blanche de Castille, Marguerite de Provence, Guillaume le Breton (y fit une partie de ses études), Saint Louis, Marie de Brabant, Saint Bonaventure, Jeanne II de Navarre (y passa son enfance et y épousa Philippe d'Évreux), Charles II de Navarre (convoita la ville à de nombreuses reprises il y résida à plusieurs reprises), Louis X de France plus connu sous le nom de Saint Louis, Louis XI, Henri III, Diane de Poitiers, le cardinal Mazarin mais les plus célèbres, pour Mantes, sont Henri IV et Gabrielle d'Estrées.

 

 

          Philippe 1 er l'a donné à Louis VI le Gros son fils et fils de la reine Berthe de Hollande qui en fît don à son frère naturel Philippe de France (fils de Bertrade) Comte de Mantes

          En 1087, Guillaume le Conquérant, qui avait totalement détruit la ville, on dit qu'il ne restait pas une construction, mais il avait épargné le château. C'est peut être à l'occasion de sa reconstruction avec des matériaux neufs entre 1095 et 1110 que lui fut attribué le qualificatif de jolie

          Louis le Gros, en 1110, à la tête d'une puissante armée, réussi à le prendre d'assaut

          Charles II dit le mauvais, en 1353, fit fortifier le château coté Etape avec porte et pont levis, ce qui enfermait Notre Dame à l'intérieur des remparts du château, ces fortifications "doublaient" les remparts de la ville.

          En 1365 , après les pillages et les incendies de la ville par les Anglais, Charles V restaura complètement le château

          En 1416, Mantes et son château furent pris par les Anglais, la ville resta sous la dominance Anglaise jusqu'en 1449.

          Une partie des fortifications furent démantelées en 1432

          Ce que nous pouvons voir de nos jours

  

          C'est en 1615 que le château cessa d'être une résidence Royale. Une partie des bâtiments avait été convertie en manufacture de draps de soie en 1604 par Henri IV qui y vint pour la dernière fois en 1609. Il fut laissé à l'abandon dès le début du XVIII ième siècle, il fut démoli en En 1719 ͌ 1720 les matériaux récupérés ont servis à la construction d'écuries pour y mettre les chevaux des gardes du roi. Il fut envisagé de réaliser la construction d'une caserne avec ces matériaux, mais cela ne se fit pas. En 1800, il ne restait plus que les écuries de cette belle demeure très riche en histoire.

 

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 03/10/2014