Saint Flour

Cliquez sur une image pour afficher le diaporama

 

Saint-Flour, capitale religieuse de la Haute Auvergne 

18 st flour 1

            La ville de Saint-Flour, située entre les gorges de la Truyère, le plateau de l’Aubrac et le massif granitique de la Margeride, est composée de deux parties, la « ville haute » et la « ville basse ». La ville haute perchée sur un promontoire volcanique, la Planèze, à 900 mètres d'altitude. La ville basse est construite dans la vallée de l'Ander. Saint Flour c'est également un point de départ pour les promenades vers les gorges de la Truyère, les lacs de Garabit Grandval et de nombreuses autres destinations dans ces monts de Cantal mais aussi le viaduc de Garabit. C'est l'unique site labellisé "Pays d'art et d'histoire" dans le Cantal. Nous n'avions pas été très "emballés" lors de notre précédent voyage en 2011. Afin de découvrir cette cité nous avons donc choisi un hébergement aux portes de la ville haute. Ce sera donc à l'hôtel les Planchettes que nous poserons nos valises.

                                  Img 0291 Img 0288 Img 0360 Img 0361

            L'Hôtel-Restaurant Les Planchettes est situé à l'entrée de la cité médiévale de Saint-Flour, il est installé dans une construction datant du XVIIIème siècle. Ancien Grand Séminaire, les chambres sont d'un prix très abordable, la nôtre était sympathique avec une magnifique vue sur la vallée. Le soir nous reviendrons prendre notre repas dans le restaurant la salle est installée dans une partie de l'ancien réfectoire (du moins c'est l'impression que cela nous a donné) une très belle salle et un accueil sympathique. (Pour en savoir plus sur cette construction consultez le document joint Plaquette planchettes compressePlaquette planchettes compresse)

            Saint Flour, la ville haute située en partie à l'intérieur des fortifications a pris le titre de capitale religieuse de la Haute Auvergne en 1317. La cité historique ou cité médiévale se trouve à l'intérieur des remparts. L'utilisation de la pierre volcanique donne à cette ville un "cachet" particulier.

            Notre promenade en ville commencera par la porte du Thuile, c'était la porte principale de la ville au moyen âge, elle a été réédifiée au XIVème siècle.

                                                                      Img 0295 Img 0296 Img 0298

            Puis la Main de Saint Flour (venu de Lodève pour évangéliser la Haute Auvergne, Florus gravit le mont Indiciac, arrêté dans son ascension par un bloc de basalte, il s'agenouille et prie la main sur le rocher) et sa petite place qui nous offre un joli point de vue sur la vallée, un escalier permet de descendre dans la ville basse.

                                                             Img 0301 Img 0300 Img 0302

            L'ancien palais épiscopal (réédifié au XVIIème siècle) aujourd'hui musée de la Haute Auvergne et Hôtel de ville.

                                                                                     Img 0305

            La cathédrale Saint Pierre construite au XVème sur les ruines du prieuré fondé par Odilion de Mercoeur. C'est l'une des quatre cathédrales d'Auvergne, elle est classée monument historique. L'intérieur comme l'extérieur sont assez sobres à l'exception de quelques jolis vitraux, une fresque murale, un christ en bois noir. Documentation de la cathédrale 1  Documentation de la cathédrale 2

                                                             Img 0306 Img 0322 Img 0340 Img 0309 

                                      P1080712 Img 0308 P1080709 P1080711  

            La place d'armes est bordée par la maison consulaire/ musée d'art et d'histoire A. Douet. Cette habitation qui fut la demeure des consuls à partir de 1354 a été construite au XIVème, à ses côtés l'office du tourisme est installé dans un charmant bâtiment, faisait-il partie de la maison consulaire ? Dans la cour arrière de ces constructions un autre très beau panorama sur la ville basse.

                               Img 0323 Img 0325 Img 0327 Img 0329

                                                          Img 0330 Img 0334 Img 0333

            Sur la place de la halle aux Bleds, qui est l'un des espaces vivant de la ville, se trouve la collégiale Notre Dame, édifiée au début du XIVème. Cette place était entourée, à l'origine, de bâtiments monastiques qui ont été rasés à la révolution. Dés 1791 ce lieu de culte est transformé en une halle aux blés puis comme marché couvert jusqu'en 1980. Vendues comme bien nationales les chapelles sont murées dans le but de permettre aux commerces et aux habitations de s'y installer. Depuis 2005, une campagne de restauration est engagée. Documentation 

                                                 Img 0349 Img 0344 Img 0346

            Sur la petite place du palais, sympathique par ses commerces, on y trouve au numéro 2, une statue de Sainte Barbe. Quelques maisons de charme, magasins au style assez sympathique mais dans l'ensemble assez peu de vie pour un mois d'août.

                                                                         Img 0354 Img 0356

                                               Img 0351 Img 0347 Img 0353

                                                Img 0293 Img 0341 Img 0343 Img 0295

            Dans la ville basse, seul le vieux pont sur l'Ander présente un intérêt. Son histoire liée à la Recluserie de Saint Flour (les recluses se faisaient enfermer volontairement dans un cachot et prier pour la protection de la ville), il fait l'objet d'une inscription au titre des Monuments Historiques depuis le 14 octobre 1946.

                                                                          Img 0335

            Notre visite s'arrêtera là, une bonne nouvelle pour nous fera que nous devons remonter en région parisienne pour féliciter notre première petite fille, mais ça c'est notre petit secret.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 11/12/2015