Le Grésivaudant

Voyage en : Pays sud Grésivaudan

 Notre hébergement à Vinay (La maison aux bambous)

Bourg en Bresse

Brou

Quelques mots sur Vinay

La Maison aux Bambous

Annecy

Petits et grands goulets

Choranche

Gorges de la Bourne

Gorges du guiers mort

Pont en Royans

Saint Antoine l’Abbaye

Le grand séchoir

Le musée du chocolat

 

Editorial

 

 

     Voici notre premier voyage après avoir tourné cette page, nous avions envisagé ce séjour en Aout mais fracture oblige, nous avons du le repousser. Nous allons donc faire un petit tour dans le Grésivaudan (portes du Vercors), plus précisément nous serons hébergés à la maison aux bambous à Vinay capitale de la noix.

 

 

 

 

     Le voyage devait se faire avec une pose chez Agnès et Christophe, la série continuant Christophe est malade, nous avons donc opté par une pose à Bourg en Bresse.  Notre départ jusqu’à Fontainebleau s’est très bien déroulé mas là les premiers bouchons sont annoncés alors pas de panique on sort et on prend la route qui coupe à travers la Bourgogne et la Cote d’Or, jusqu’à Bourg ou nous venons de réserver une chambre dans l’Ibis.

 

    Bravant le froid, nous faisons un petit tour dans Bourg en Bresse et dans Brou, quelques photos de nuit, nous étions déjà passé dans ces 2 villes et avions quelques clichés                                        

 Bourg en Bresse Trésors du passé Maisons de bois médiévales, façades et porches Renaissance, fontaines, hôtels particuliers, apothicairerie... ponctuent le centre-ville. Le plus célèbre de ses attraits est, sans aucun doute, le monastère royal de Brou. Il n'est cependant pas le seul ! Faites un détour par l'office du tourisme et, en marchant, levez le nez ! Des plaques de marbres sont apposées sur les bâtiments remarquables du patrimoine burgien. Une petite leçon d'histoire rien qu'en se baladant

Le monastère Royal de Brou (l’église Saint-Nicolas-de-Tolentino édifiée de 1513 à 1532) c’ est une église faisant partie du monastère royal de Brou, à Bourg-en-Bresse dans l'Ain, qui fut construite à la demande de Marguerite d'Autriche (1480-1530). C'est un chef-d’œuvre du gothique flamboyant du début du XVIe siècle en France. Écrin funéraire destiné à

 abriter les tombes de Marguerite d'Autriche, de son époux Philibert II et de la mère de celui-ci Marguerite de Bourbon, l’église de Brou devait aussi célébrer la gloire d’une régent des Pays-Bas, magnifier les Maisons de Bourgogne, de Habsbourg et de Savoie. C'est dans l'église de Brou que saint Pierre Chanel, patron des missions d'Océanie, a été ordonné prêtre le 15 juillet 1827.

 

 

 

Quelques mots sur Vinay : C’est un village de 3 700 habitants situé en Isère (38). Son altitude moyenne est de 280 mètres. À Vinay il pleut environ 1 075 millimètres de moyenne par an. Situé dans la basse vallée de l'Isère (Bas Grésivaudan), à mi-chemin entre Grenoble et Valence, le centre du village est blotti entre la colline du Montvinay (et son château) et la petite rivière le Tréry. Au pied du massif du Vercors, Vinay est au cœur de la plus grande noyeraie d'Europe (AOC Noix de Grenoble).

 

 

  

 

La Maison aux Bambous : Cette chambre d’hôtes est située au pied du Vercors, à mi chemin entre Valence et Grenoble, nous sommes accueillis par Christelle. C’est un endroit très sympathique et reposant. Trois belles chambres et une « salle » nous sont réservées. Info@lamaisonauxbambous.comwww.lamaisonauxbambous.com

 

 

  

 

  Annecy : Ville candidate aux JO de 2018.C’est une communefrançaise de la région Rhône-Alpes située dans les Préalpes du Nord entre les massifs des Bornes et des Bauges au bord du lac d'Annecy. Préfecture du département de la Haute-Savoie, centre industriel et touristique, elle est le siège d'un évêché. Peuplé intra-muros de 52 800 habitants (2008), et à la tête d’une aire urbaine d'environ 140 000 habitants (2008), Annecy est la 6e ville de la région Rhônes-Alpes (entre Chambéry et Bourg-en-Bresse) et la 4e agglomération (entre Saint-Etienne et Valence). Les différents surnoms d'Annecy sont : la Venise des Alpes, le joyau savoyard ou encore la Rome des Alpes.Annecy devient la résidence habituelle des comtes de Genève au cours du XIIIe siècle au détriment de la ville de Genève à la suite des affrontements avec les évêques de Genève et les comtes de Savoie. Acquis par ceux-ci en 1401, il perd alors son prestigieux rôle de capitale, mais le retrouve en 1434 lorsque la maison de Savoie crée un apanage qui regroupe les possessions savoyardes dans le Genevois et le Faucigny, puis le Beaufortain. Depuis 1860, la ville fait partie de la France. Établi sur les rives du Thiou, émissaire du lac d'Annecy, qui, avec le Vassé et le canal Saint-Dominique, parcourent la vieille ville, la ville accueille l'évêché de Genève, les chanoines de Saint-Pierre et les clarisses en 1536 lors du triomphe de la réforme calviniste à Genève. En 1602, François de Sales est nommé évêque de Genève en résidence à Annecy. Aujourd'hui la ville est devenue une destination touristique très en vue tout en demeurant un centre industriel dynamique avec la présence de grands groupes comme Salomon, Entremont, SNR ou encore Pechiney.

 

 Petits et grands goulets :Les petits goulets, route sympathique avant d’accéder à une majestueuse route, taillée dans la roche... nous sommes dans les grands goulets. Cette curiosité naturelle est sans doute l'une des plus sensationnelles du Vercors. Le trajet par la route est saisissant. Car cette route domine de très haut le fond de la vallée où se terre le village d'Echevis. Quant au paysage, il est tour à tour cerné de verdure et de cascades, tour à tour aride et rocailleux. C’est tout simplement majestueux et impressionnant.

 

 

 Choranche : La grotte de Choranche a été découverte à la fin du siècle dernier, sans doute vers 1875 par des habitants du village de Choranche restés anonymes. A l'origine de cette découverte, il y a certainement la rivière qui sort de la grotte et qui la signale. Les années de sécheresse de cette période ont probablement incité les villageois à aller chercher l'eau à sa source... Surpris par le volume énorme de la 1ère salle derrière une si petite entrée, ils ont baptisé la grotte : " Coufin "Plus tard, le premier explorateur à oser s'enfoncer plus loin fut Oscar DESCOMBAZ vers 1890. Il compte parmi les pionniers de la spéléologie. A l'heure actuelle, on en est à 30 km de galeries explorées et ce n'est pas fini ! Le site est situé à 530 m d’altitude, elle est située sous une falaise de 300 m de hauteur. Dans cette grotte nous trouvons des protées surnommés le "fossile vivant" parce qu'il est une des espèces les plus anciennes au monde et parce qu'il a gardé la plupart de ses caractères d'origine, le Protée est incontestablement l'animal le plus curieux du monde souterrain. C'est un amphibien qui se nourrit de micro-organismes et des autres espèces cavernicoles car, grâce à sa taille (jusqu'à 35 cm de long), il est le grand prédateur des fonds souterrains (Il a été importé artificiellement dans cette grotte, on le retrouve dans la grotte de Postojna en Slovénie, grotte magnifique que nous avons eu la chance de visiter. Ce site comporte également une très jolie cascade et  un lac souterrain.

 

                                                   

Gorges de la Bourne, Gorges du Giers mort. Encaissées puis en corniche au-dessus de la Bourne, la route est impressionnante et étroite par endroits. Quelques aires de stationnement permettent d'admirer les parois calcaires.

  

Pont en Royans :Pont-en-Royans, est un bourg touristique riche en histoire. On apprend aux archives du Dauphiné qu'il y a eu trois châteaux: Le premier château dans l'appellation topographique ancienne correspond au bourg fortifié. Le deuxième château à l'actuel vestige au-dessus de la "montagne trois châteaux". Le troisième château du 17e 18e siècle fut détruit lors d'un bombardement en 1945 et correspond à l'emplacement du collège. Ses remparts, dont il ne reste que de rares vestiges, incluent "La porte de France", "la porte Agnès", "la porte de Villeneuve», et "la porte du Merle". C’est là que s’arrêtaient les limites du bourg en des temps anciens, et si les toits de pierres blanches ont disparus, le village et ses maisons suspendues, accrochées au rocher, nous ont régalées de beauté.

 

  

 

 

Saint Antoine l’Abbaye :Implanté dans le département de l'Isère, aux portes de la Drôme, à mi-chemin de Grenoble et de Valence, le village médiéval de Saint-Antoine l'Abbaye est considéré comme un des joyaux incontournable du patrimoine rhônalpin. Haut lieu de pèlerinage pendant des siècles, le village conserve de nombreux témoignages architecturaux de son passé prestigieux. Le site de Saint-Antoine, inscrit au titre des Monuments Historiques. Au cœur du village une majestueuse abbaye gothique mais avec très peut de décors intérieurs, une belle promenade.

Le grand séchoir à Vinay : Pour cette journée Christophe, Elodie et Julien nous ont retrouvé, nous avons passé l’après midi ensemble à découvrir ce musée très intéressant sur l’histoire de la noix dans la région de Grenoble. Cet espace d'exposition consacré à l'histoire des hommes qui ont fait la renommée de la noix de Grenoble depuis plus d'un siècle nous a proposé une mise en scène sympathique dans cette ancienne ferme réhabilitée de manière contemporaine, sans oublier l’impressionnante collection de noix .La noix de Grenoble est la première à posséder une appellation d'origine contrôlée (AOC), attribuée dès 1938. De la Savoie aux portes de la Drôme, plus de 6 500 hectares de vergers se déploient le long de la vallée de l'Isère. www.legrandsechoir.fr

Le musée du chocolat : Nous avions le choix entre cette visite et une ballade proposée par Christophe sur une route pittoresque de Vercors, bon nous aurions du choisir la route pittoresque, dans ce musée ou l’on paie 4€, nous nous attendions à voir au moins un petit atelier de fabrication , non une cassette qui saute qui explique l’histoire du chocolat, une grande partie de pub pour le chocolatier, on ne retiendra que les 2 petites tablettes de chocolat gagnées par Elodie et Julien le reste ne présente aucun intérêt, nous avons passé un moment à discuter tous ensembles, Il ne me semble pas judicieux de donner les coordonnées de ce musée…….. !!

  Conclusions

       Très inspiré par un reportage fait par mon ami Jean Pierre, voici notre premier résumé de voyage. Bien que le temps n’est pas été toujours avec nous, nous avons passé une excellente semaine dans cette région que nous n’avions pas encore découvert, à revoir dans différentes saisons…….

      ------------------------------------ Pied de nez ------------------------------------------- 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 03/10/2014